Centre de référence et d'urgence vétérinaire ouvert 24h, 7 jours sur 7

Imagerie

Nous effectuons sur rendez-vous avec notre spécialiste en médecine interne, les échographies (abdominales, thoraciques non cardiaques, tissus mous généraux, biopsies, aspirations) de même que les CT scan.

Services offerts

  • Radiologie numérique (Système IDEXX DR)
  • Échographie:
    • Abdominale
    • Thoracique(non-cardiaque)
    • Tissus mous
  • Tomodensitométrie (CT-Scan)
  • Biopsies, aspirations
  • OFA

imagerie.jpg

Consulter ces liens pour plus d'informations sur les spécialités vétérinaires

La tomographie axiale

imagerie-2.jpg

La tomographie axiale (CT scan) a un seul point commun avec la radiologie standard et c'est l'utilisation du rayon X pour générer les images. La radiologie standard utilise 5 tons de gris pour différencier les tissus; la radiologie nous donne sur film une image 2 dimensions résultant de la superposition de tous les tissus captés par le rayon X. La tomographie axiale utilise une multitude de tons de gris nous permettant de percevoir les différences entre les tissus avec 20 fois plus de sensibilité.

En voici le principe

Lors de la prise de données, un tube à rayon X tourne autour du patient, ce qui permet de créer une image tridimensionnelle. Les organes peuvent être visualisés séparément et non en superposition.

Avec l'aide de l'ordinateur, il nous est ensuite possible de reconstruire l'image de façon à maximiser en détail l'organe voulu. Les images ainsi obtenues sont de minces tranches du corps ce qui permet une évaluation détaillée.

Applications et procédure

imagerie-3.jpg

Il y a autant de circonstances où l'utilisation de la tomographie axiale est indiquée qu'il y en a pour l'usage de la radiographie standard. La tomographie se montre particulièrement utile lorsque nous voulons visualiser une tumeur avant son excision.

Elle nous permet d'évaluer avec beaucoup d'acuité la région qui doit être excisée et augmente les chances d'une résection complète. Elle est aussi utile dans l'imagerie des conditions du système nerveux et myoarthrosquelettique. Elle nous permet d'imager certaines régions anatomiques difficilement évaluables avec d'autres modalités (ex.: les cavités nasales). Elle nous permet aussi de visualiser certains organes abdominaux ou thoraciques parfois difficiles à imager par échographie (ex.: les glandes surrénales, les organes médiastinaux et le parenchyme pulmonaire).

Afin d'obtenir des images diagnostiques de qualité, le patient doit être sous anesthésie générale.

Les protocoles anesthésiques sont établis pour chaque patient selon sa condition médicale. Un monitoring comprenant ECG, pression artérielle et oxymétrie de pouls nous permet d'assurer une anesthésie sécuritaire. Si besoin, un agent de contraste non iodé est injecté dans le but d'imager avec plus de précisions certaines lésions.